Ouvrir un blog: de l'EGO au PARTAGE ; Tentative de PRESENTATION

En guise de billet d’introduction je vais essayer d’exposer les raisons qui m’ont décidé il y a quelques temps de répondre favorablement à la question :

" to blog or not to blog? ".

Et par la même occasion, comme le dicte la politesse la plus élémentaire, esquisser un début de présentation.

 

Ouvrir un blog: de l'EGO au PARTAGE ; Tentative de PRESENTATION

Je suis un lecteur assidu de blogs, principalement ceux abordant la thématique tournant autour des arts martiaux mais pas uniquement. Certains auteurs de ce format sont devenus des incontournables sur la toile, de par la qualité et la profusion des publications (gloire méritée car relevant le plus souvent de la cohérence entre ce qu’ils écrivent et ce qu’ils font/sont).

En plus de ces aigles du net il y a tous les pratiquants et autres chercheurs qui par de "simples" publications, comptes rendus, réflexions, contribuent à leur échelle au cheminement de celui qui veut bien leur accorder de l’attention.

J’ai souvent loué l’article de je ne sais quel blogueur au pseudonyme exotique parce qu’il abordait une problématique qui était mienne au même moment et me donnait l’occasion d’avancer ... en prenant du recul.

La collection de perles de blogs est devenue avec le temps un chapelet et recevoir une newsletter reproduit ce sentiment, hélas trop rare, de recevoir une lettre postale dans laquelle on va découvrir des nouvelles de « l’autre ».

A la manière des explorateurs de jadis qui, correspondant entre eux, décachetaient, fébriles, l’enveloppe en se disant :

- Où en est-il ? qu’a-t-il découvert ?

Souvent la lettre entrainait aussitôt l’introspection où se formule le :

- Et moi ou en suis-je ? .

De la même manière chaque blog fait voyager et vient poser question au plus profond de nos propres truchements

...

Formé à gribouiller des théories fumeuses au cours de mes interminables études universitaires. Je me suis souvent dit « et pourquoi pas moi ?»

Proposition vite recouverte par le constat sombre que je n’avais rien de plus à apporter sans ruminer les même sujets deja fort bien traités et que vouloir naviguer dans la blogosphère serait ni plus ni moins que l’expression d’un ego impudique voulant s’exhiber à travers ce medium à la mode.

Ouvrir un blog: de l'EGO au PARTAGE ; Tentative de PRESENTATION

Sans tomber dans les confessions intimes, il y a peu, la décision de poser pour l'instant la thèse que j’élaborai, comme l’on abandonne un sac qui devient inutile dans l’ascension, m’a fait me confronter à une question, si je quittais sans regret le cadre universitaire je n'avais pas l'intention d'arrêter mes recherches.

Mais alors qu’en faire ??

Je vins à me rendre compte que je justifiais ma frilosité à étaler mes intuitions sur la toile par le scrupule de me rendre coupable d'un manque d’humilité or ce reproche je ne le faisais pas aux auteurs des blogs (de qualité) que je suivais.

Au contraire j’étais infiniment reconnaissant envers eux et ce support de me permettre d’accéder à ce qu’ils offraient en partage.

PARTAGE le mot était lâché, car enfin plutôt que de se reprocher un surcroît d’égotisme, pourquoi ne pas prendre part à l’exotisme de la pensée en partageant la sienne ?

C’est également la seule manière que je trouvais de rendre ce que j’ai reçu jusqu’alors de mes lectures.

C'est donc sans aucune prétention, ni promesse d'exceptionnelle érudition, de spécialisations quelconques et encore moins de compétences techniques et/ou théoriques en ce qui concerne les arts martiaux, que je démarre ce blog.

Mais plus comme la trace d’une piste que je parcours et dessine simultanément, qui je l’espère s'enrichira de la rencontre et de l’échange. Un simple partage de réflexions, d'intuitions, de découvertes et de situations qui n'ont comme seul légitimité que d'avoir été vécues et expérimentées

En route...

Ouvrir un blog: de l'EGO au PARTAGE ; Tentative de PRESENTATION

Rédigé par Remi Samouillé

Repost 0